Donne-toi la permission d’être débutant à nouveau

Pour retrouver sa créativité, il faut avoir la volonté d’accepter d’être un mauvais artiste ! Lorsque j’ai recommencé à avoir une petite idée derrière la tête, je me suis mis une pression folle. Dans mes années d’abondances créatives, même mes tests les plus ratés avaient un caractère que j’aimais particulièrement. C’était nouveau, c’était stimulant. Alors quand j’ai voulu créer à nouveau et que c’était bien moins intéressant qu’avant, ça m’a littéralement minée. Alors, je me suis employée à me convaincre que j’étais une débutante, et curieusement, psychologiquement ça passait bien mieux !

Mon conseil perso : Lance-toi dans une nouvelle activité qui t’attire depuis longtemps. Le fait de commencer quelque chose de nouveau, t’offre le mécanisme d’apprendre à être dans la peau d’un débutant. De plus, ton épanouissement personnel peut être un levier soulevant la chape du blocage et être la source d’une grande inspiration. Regarde ce film pour t’inspirer  dans cette démarche ! 

 

N’expose pas prématurément tes travaux à une critique prématurée

Sois gentil avec toi-même. Même si tu es ultra-content d’avoir réussi à pondre un truc, ne fais pas la même erreur que moi. J’ai montré mon premier test à un ami qui connaissait mon travail d’avant et un simple regard perplexe m’a carrément plongé dans un abîme dépressifJ’étais absolument frustrée de ne pas avoir réussi à transmettre mon ambition face à cet essai. Mon enthousiasme fragile s’est disloqué face à sa critique, et j’ai carrément ressenti de la colère. Après ça, je me suis isolée pour un temps persuadée que la solitude était la meilleure des compagnies pour moi.

 

Nous découvrons la nature de notre génie particulier quand nous arrêtons d’essayer d’être conformes à nos propres modèles, ou à ceux d’autres personnes, quand nous apprenons à être nous-mêmes et que nous laissons notre canal naturel s’ouvrir. 

Bhakti Gawain

Recherche l’élément déclencheur de ton blocage

Comme dans un livre, notre vie est ponctuée de péripéties et il se peut que l’une d’entre elles soient à la source du blocage. C’est une possibilité à ne pas écarter. Il ne faut pas baisser les bras, il faut comprendre ce qui t’ a mis dans un état de stérilité créative. Je ferais un article particulier pour lister les nombreux aspects qui sont inhérents à ma propre histoire car certains semblent communs. En remontant le fil de notre propre frise du temps, on s’aperçoit qu’il y a quelque chose en effet à guérir en priorité pour rétablir le flux normal de la créativité.

Mon conseil perso : Recherche à partir de quel impact dans ta vie, tu as commencé à ressentir des problèmes. Peut-être que, tu as reçu une critique qui t’a déstabilisé et qu’à la suite de celle-ci, tu as commencé à ressentir un blocage ?  Il est possible aussi,  que quelque chose dans ton environnement ne te convienne pas ou plus….Réalise une liste, d’éléments potentiellement perturbateurs, car dans un premier temps, elle te servira d’exutoire. Lorsque tu seras prêt,  tu pourras te consacrer à t’occuper de régler les petites choses qui te tracassent pour alléger ton esprit.  

Libérez votre créativité 

  • Faites de votre reconquête, la première priorité de votre vie
  • Écrivez pour vider votre pollution mentale
  • Donnez-vous la permission d’être un débutant à nouveau
  • Recherchez l’élément déclencheur de blocages
  • Croyez en vous

Tu trouveras la première partie de cet article ici .

J’espère que tu apprécieras cet outil pour développer ta créativité. Si c’est le cas, je t’encourage à le partager et à me laisser un petit commentaire, c’est encourageant et très bon pour le moral!!!Merci merci merci ♥ Si jamais tu t’intéresses aux outils pour développer ta créativité, tu apprécieras surement Ma recette pour une créativité bordélique et sans complexe ,  ma Récolte de mots pour écrire autrement, Comment j’ai retrouvé ma créativité, de la création du blog à la création d’une marque Je te souhaite une très bonne lecture, et une très bonne semaine.